Les suites opératoires

1 - Vous venez d’avoir une anesthésie locale

Si vous parlez ou si vous mangez alors que l’anesthésie est toujours en place, votre lèvre entre à l’intérieur de votre bouche sans le savoir. Vous risquez, alors, de vous mordre la lèvre sans vous en apercevoir.

Dans ce cas il faudra tamponner votre lèvre avec une compresse stérile imbibée d’eau oxygénée à 10 volumes. Ne pas s’inquiéter si le lendemain votre lèvre a gonflé ou si un hématome apparait sur la peau.

La sensation d’anesthésie dure 1 à 2 heures (parfois plus pour les anesthésies de la mâchoire inférieure).

Il peut subsister quelques jours après, une douleur à la pression au niveau du point d’anesthésie ; parfois même une irritation de la gencive.

2 - Vous venez de subir une extraction

  • Ne pas cracher
  • Ne pas rincer
  • Ne pas boire chaud
  • Eviter de fumer
  • Eviter de faire du sport
  • Rester au calme
  • Vous ne risquez pas d’hémorragie mais vous pouvez être gêné par un petit saignement.
    • Dans ce cas appliquez une compresse stérile imbibée d’eau oxygénée à 10 volumes et serrez les dents pendant 5 minutes. Cela pourra être renouveler avant et après chaque repas.
  • Les bains de bouche prescrits ne seront à utiliser que 24 heures après l’intervention.
  • Les douleurs qui suivent une extraction sont normales.
  • Au bout de quelques jours la plaie d’extraction se recouvre d’une pellicule blanchâtre ; ceci est le processus normal de cicatrisation.
  • Au bout de quelques semaines un petit fragment osseux (2 à 3 mm) peut faire éruption au niveau de la gencive. Ne pas chercher à le retirer, celui-ci s’évacuera tout seul.

3 - Vous venez de subir une dévitalisation de votre dent.

Votre dent a été dévitalisée soit :

  • Parce qu’elle était douloureuse aux variations de température
  • La carie était trop proche du nerf
  • Pour éviter une nécrose pulpaire (abcès dentaire)

Un pansement provisoire a été mise en place pour reconstituer votre dent temporairement ; ce pansement risque de s’effriter mais n’entraine aucune conséquence sur le devenir de votre dent.

Dans tout les cas il vaudra privilégier une mastication du côté opposé.

Article rédigé par le praticien le 03/04/2015